4 mois pour devenir un cycliste

FF97F005-94AD-4FDD-93E6-110C2A2BD902

Il y a des signes qui nous font comprendre l’importance de la vie et de la chance d’être à peu près en bonne santé. J’ai 30 ans de pompier cette année, passionné de sport. Je me suis fixé un challenge simple : Aller de Paris à Toulouse, à vélo, sans étape pour le faire le plus rapidement possible.

Ma mission première va être de devenir cycliste en 4 mois, puisque je fais cette aventure le 18 mai 2018.
Ma 2eme mission va être de trouver des amis qui vont être prêt à me supporter pendant le trajet.
3eme mission, trouver des partenaires pour rendre le trajet réalisable dans de bonnes conditions.
La 4ème mission est moins personnelle et plus belle, c’est de récolter des fonds pour l’œuvre des pupilles, en cette période où de trop nombreux collègues ont perdu la vie et où cette institution prend malheureusement tout son sens.

A suivre…

Par: | Non classé| Tags: | Commentaires: 0

Abdos et gainage

Pour faire simple, en général, le travail des abdos se fait en mouvement et le gainage en statique.
Bien que les abdos soient en 3 grandes familles (grand droit, obliques et transverses), ceux que l’on veut voir se dessiner en tablettes, c’est le grand droit.
Pour le gainage, c’est plus simple et plus compliqué (je suis clair ?) le gainage est une posture qui prend en compte les abdos et les lombaires en particulier, mais les dorsaux, fessiers et bien d’autres muscles sont sollicités.
J’ai commencé à vous fatiguer avec un peu de théorie, on va faire mieux avec les vidéos qui suivent
Gainage

Initiation abdos

Séance basique abdo et gainage

Par: | Non classé| Tags: | Commentaires: 0

Il était une fois dans l’ouest

image

Le désert des bardenas nous a accueilli pendant 4 jours.
Nous étions 10 au départ, sportifs de tout niveau, avec une seule envie : Partager un moment inoubliable.

L’arme choisie pour cette aventure : Le VTT. Le plus jeune du groupe a 25 ans et le plus vieux un peu plus… du double !

Une météo douce et agréable, suffisamment ensoleillé pour déclencher mon allergie au soleil, une température idéale pour nous permettre de ne pas trop souffrir lors des petites grimpettes et une luminosité changeante avec quelques nuages pour pleinement apprécier les contrastes de ce paysage digne des plus beaux westerns de notre enfance.

Certains ont cru que cette aventure sportive allait nous permettre de perdre un peu de poids… Mais il semble que notre spécialiste de la nutrition ait choisi de nous éviter toutes carences, en nous apportant suffisamment d’énergie pour grimper l’Himalaya en portant le guide sur les épaules.

Le groupe n’a pas eu besoin de temps d’observation pour exister, dès notre arrivée, à peine installé dans notre superbe gîte, l’envie de découvrir la région et de tester les jambes a pris le dessus… Et s’est arrêté le jeudi après-midi avec regrets.

Comment décrire ces sorties ? L’écoute, l’écoute de son corps, l’écoute de son souffle qui se fait court dans l’effort, l’écoute de la blague pourrie quand on commence à trop souffrir, l’écoute de l’encouragement quand le besoin s’en fait sentir, l’écoute de la nature qui nous entoure et nous offre ses reliefs, l’écoute de son cœur qui bat plus fort et qui nous rappelle cette chance d’être en vie…

Nous étions 10 à l’arrivée, sportifs de tout niveau, avec des souvenirs pleins la tête, des fous rires cachés derrière des sourires, une furieuse envie de se retrouver pour une prochaine aventure… La mission était accomplie !

Merci à Alex, Tophe, Jeff, Fabien, Manu, Eric, Babas, Jerome et Cyril.

Par: | Non classé| Tags: | Commentaires: 0
  • image

Être, paraître, devenir…

On parle souvent d’état d’esprit, de motivation dans le sport. Pour que vous compreniez la puissance de mental, je vous donne un extrait d’un entretien avec un grand champion français que j’ai eu la chance de rencontrer :

« Lors d’un championnat du monde, je savais que je n’étais pas le meilleur et mes adversaires aussi. J’avais 2 choix :
- faire de mon mieux avec mon niveau.
- donner l’impression que c’était mon jour, que la médaille d’or était pour moi…

J’ai pris le 2ème choix. Ma tactique était de faire douter mes adversaires, je devais paraître supérieur dans mes actes, dans mes paroles, dans mes regards. J’étais le champion sur la piste et je laissais les autres se battre pour la 2ème place… Et ça a payé, j’ai été champion du monde, pas avec mon meilleur résultat, mais avec les pires performances de l’année de mes adversaires. »

Ne doutez plus avant un départ, au pire vous serez à votre place, au mieux vous dépasserez vos objectifs…

Par: | Non classé| Tags: | Commentaires: 0
  • Speedminton

Speedminton

J’ai découvert ce jeu en passant dans les rayons d’un magasin de sport. La possibilité de jouer « n’importe où » m’a séduite. Je ne suis pas tennisman, par contre, je pratique le badminton de temps en temps en loisir.
Après avoir découvert les règles sur http://www.speedminton.fr , je suis allé tester ce sport…
Rapidité, intensité,défoulement, convivialité…Ce sont les qualités principales de ce jeu. J’ai pratiqué la version freestyle car je privilégie le jeu à la compétition !
Pour rendre la partie plus équilibrée, j’ai agrandi la taille du terrain pour le meilleur des joueurs. Plus de déplacements pour l’expert, et l’adversaire a une surface cible plus large :-)
Je suis maintenant impatient de tester la version blackminton. Jouer dans le noir,avec le volant et la délimitation du terrain lumineux, doit considérablement modifier les repères.
N’oubliez pas de faire un petit échauffement avant de commencer, et quelques étirements à la fin pour une meilleure récupération.
Bon jeu ;-)

Par: | Non classé| Tags: | Commentaires: 3